L'impact de la Covid-19 sur la disparition du plastique

in #quratorlast month

image.png
Il ne va pas être facile de faire disparaître le plastique

Encore un défi que devra résoudre l'humanité : Comment et quand faire disparaître le plastique ?

On est tous d'accord pour dire que le plastique pose d'énormes problèmes car une quantité non négligeable termine sa vie dans les océans ou les mers, voire défigure nos environnements.
Ce matériau miracle qui est fabriqué essentiellement à partir du pétrole raffiné dont est extrait le naphta présente l'inconvénient de ne pas être biodégradable.

De façon logique, plus il sera produit, plus la pollution gagnera en ampleur. La solution miracle étant de décider de l'éradiquer (comme l'a déjà préconisé la COP 24). Plus facile à dire qu'à faire !

Récemment des gobelets, assiettes, couverts ou des pailles en papier sont apparus suite à l'interdiction au sein de l'Union Européenne d'utiliser des plastiques à usage unique. Mais avouons que cela dénature quelque peu le goût du produit ingurgité. 😕
Du côté des sacs utilisés pour faire nos courses de nouveaux modèles ont été mis à notre disposition, certes biodégradables, mais moins résistants que ceux en plastique.

L'on pourrait allonger à loisir les inconvénients générés par les produits de substitution au plastoc … sans compter que la crise épidémique que nous connaissons n'a fait qu'amplifier le problème !

La crise du Covid-19 a remis en première ligne les produits à base de plastique : les visières de certains masques, les séparations en Plexiglas délimitant des postes de travail, les bouteilles de gel hydroalcoolique, les protections étalées dans les rayons de nombreux magasins pour protéger les denrées alimentaires, … ont donc fait flores !

Cette pandémie a eu pour conséquence inattendue de ruiner une bonne partie des efforts réalisés jusqu'à présent pour faire disparaître le plastique et sa pollution (Rappelons que l'Union Européenne comptait l'éradiquer en … 2040 !).
Pire : cette crise a prouvé, si besoin en était, que le plastique offre une sécurité sanitaire supérieure aux autres matériaux !

Il sera donc difficile après cela d'éradiquer les plastiques sauf, peut-être, à trouver de nouvelles solutions pour les recycler indéfiniment.
Oui, je vous le dit, nous ne sommes pas prêts de les voir disparaître.

Sort:  

Merci pour cet article
Je pense que le recyclage du plastique n'est pas une solution définitive, d'autant plus que son coût est parfois élevé et que les produits ne sont pas de bonne qualité
Je pense que nous devrions sérieusement penser à restreindre l'utilisation du plastique à certains produits, par exemple quand j'étais enfant, je me souviens que les boissons gazeuses étaient vendues dans des bouteilles en verre et maintenant elles sont vendues dans des bouteilles en plastique. Les fabricants devraient assumer la responsabilité de la protection de l'environnement