Des cailloux dans la poche ou plutôt des lithiases dans la vésicule ...

in La Ruche15 days ago

Bonjour à tous !

Certains l'ont appris via le Discord, j'ai dû être hospitalisée en urgence la semaine passée.

vésicule biliaire.png
L'arbre biliaire

La vésicule biliaire est située juste au-dessus de l'estomac, du côté droit de l'anatomie.

Cela faisait quelques mois, qu'en pleine nuit, j'avais des douleurs atroces dans la partir haute du ventre. Je comparerais ces douleurs à celles ressenties pour une appendicite, mais en pire.
En effet, on ma retiré l'appendice il y a 9 ans, alors que le péritoine commençait une infection.
Donc, je disais, des douleurs ressenties en pleine nuit, généralement. Cela m'est arrivé une seule fois en journée et le temps que les infirmières viennent pour m'examiner, les douleurs avaient disparu, et, de ce fait, à part dire de quel côté j'avais eu mal et que la douleur me rappelait celle de l'appendicite, je ne pouvais pas en dire beaucoup plus. On n'a donc pas su poser de diagnostic.

Ces dernières semaines, les nuits de douleurs se rapprochaient, mais après 2 ou 3 heures de souffrances, à me lever pour aller aux toilettes, boire du lait, de l'eau, me recoucher .. la douleur s'estompait, en descendant dans mon estomac et finissait par disparaître, comme si je l'avais évacuée en allant plusieurs fois aux toilettes.

Par contre, la nuit du lundi 7 au mardi 8 septembre 2020, la douleur a refusé de disparaître et s'est même amplifiée. Je pleurais de douleur et je n'ai pas eu d'autre choix que de réveiller mon mari à 4h30 du matin, après 2 heures de souffrances. Il a appelé les urgences, une ambulance était justement dans les environs. Ils ont pris mes paramètres, ma température, m'ont posé les questions de routine et m'ont emmenée. Je n'avais ni fièvre ni nausées, mais il était clair que quelque chose clochait. J'estimais le degré de douleur à 8 voire 9/10.
Le transport en ambulance n'est pas des plus confortables, j'étais assise à l'arrière, mais même avec la ceinture de sécurité, je me tenais dans les différents virages.
(les mesures barrières contre la Covid étaient respectées, j'ai reçu un masque dans l'ambulance)
Je suis arrivée à l'hôpital, aux urgences vers 5h30. Mon mari m'y a retrouvée peu de temps après, quand on m'avait déjà repris mes paramètres, fait une prise de sang et d'urine. On était en attente des résultats.
Ces résultats les ont orientés du côté du foie, une histoire d'enzymes (je n'ai pas fait d'études de médecine, je vous explique donc ce dont je me souviens et que j'ai compris).
J'ai ensuite été faire une échographie vers 8h du matin et c'est là qu'on a fait la découverte : un petit amas de pierres, des lithiases comme ils disent, rassemblées dans ma vésicule biliaire, dont une plus grosse de 13mm, qui bloquait l'entrée/sortie provoquant le bordel dans mon organisme et ces fameuses douleurs par la même occasion. Cette grosse bille ne voulait absolument pas bouger, malgré les efforts du médecin, lors de l'échographie.

pierres zoom.JPG
Lithiases biliaires de 13mm pour celle de droite

Le rôle de la vésicule biliaire est d'ajouter la bile qu'elle contient dans le système digestif pour faciliter la digestion, des graisses notamment.
Les lithiases biliaires sont composées de : cholestérol, bilirubine et calcium majoritairement.
Les miennes sont apparemment composées de bilirubine, un pigment biliaire issu de la dégradation du sang, ce qui les rend "noirs".

Comme cette grosse bille ne voulait pas bouger, le chirurgien a décidé de me retirer la vésicule au plus vite et m'a intercalée dans son planning du lendemain après-midi.
Je ne pouvais plus rien manger d'ici-là, ordre du chirurgien. je pouvais juste boire de l'eau jusqu'à 9h30-10h du matin de l'opération.
J'étais sous perfusion en eau salée (NaCl) et glucose, en plus d'un anti-douleur si j'avais mal. Car, comme tout le monde, je bénéficie de l'effet toubib, ma douleur a fortement diminué du simple fait d'être prise en charge à l'hôpital.
On m'a trouvé une chambre au 3e étage, où se trouvait déjà ma voisine de chambre, qui, elle, était là pour une occlusion intestinale.
Mon mari a déposé mes affaires, mais a dû s'en aller juste après, à cause des mesures sanitaires actuelles. Il a pu revenir l'après-midi pour m'apporter mon petit baluchon nécessaire pour mon séjour.
Heureusement, ma voisine de chambre était également à la diète, je n'étais donc pas tentée.
Le lendemain, le mercredi 9 septembre, j'ai donc bu de l'eau jusqu'à 9h30, comme demandé. Ensuite, en tout début d'après-midi, on est venu me chercher pour m'emmener en salle d'opération. Là, par contre, j'ai pu humer les bonnes odeurs de nourriture dans le couloir.
Arrivée en sous-sol, j'ai été "entreposée" dans une salle, où on a repris mes paramètres, reposé les questions de routine, j'ai précisé que j'avais juste mon alliance comme bijou et que je ne pouvais la retirer (ben oui, j'ai grossi trop vite). Cela ne posait aucun souci tant qu'ils étaient prévenus.
L'opération a commencé vers 13h, je ne sais pas combien de temps cela a duré puisque j'étais sous anesthésie générale, mais je me suis réveillée peu avant 16h et j'ai été remontée en chambre.

bas de contention.JPG
Bas de contention

Avant l'opération, on m'a fait enfiler de jolis bas de contention, pour prévenir la phlébite.
J'avais espéré pouvoir les retirer assez rapidement, par exemple, en quittant l'hôpital, mais non .. je les porte d'ailleurs encore en ce moment, puisque je dois les porter pendant 2 semaines après la sortie de l'hôpital.
Pour prévenir de la phlébite, il y a aussi la piqûre que l'on m'a faite tous les jours et qui doit encore être effectuée pendant 10 jours après la sortie. (C'est mon mari qui me la fait, car je ne suis pas maso)
Le soir-même de l'opération, je pouvais recommencer à manger (et ma voisine aussi), j'ai eu droit à des biscottes rondes blanches, avec de la minarine (margarine light), de la crème vanille, du fromage blanc maigre, du café au lait demi-écrémé et sucre.
Après le repas du soir, quand les infirmiers de nuit sont arrivés, ils m'ont proposé d'essayer de me lever, en restant à côté de moi, au cas où .. mais tout s'est bien passé, j'ai assuré !

Je devais recevoir des doses d'antibiotiques, parce que j'avais eu un début d'infection à la vésicule, et il faut les administrer toutes les 8 heures, sous forme de perfusion, tant que je suis à l'hôpital. On me réveillait donc en pleine nuit, vers 1h pour me la poser et on revenait me la retirer vers 4h. Normalement, cette perfusion dure 1 heure, mais comme le personnel de nuit est souvent réduit à 1 seule personne, elle n'avait pas l'occasion de venir plus tôt. Heureusement, je suis du genre à m'endormir facilement qu'il fasse jour ou nuit, surtout si je suis épuisée.

Le jeudi 10 septembre, j'ai pu manger des biscottes avec de la confiture light au petit-déjeuner, un potage aux poireaux suivi d'un grillburger avec jus de viande, pommes de terre vapeur et haricots beurre suivi d'une île gourmande en dessert pour le midi, et des tartines de pain blanc avec du Leerdammer light et un yaourt aux fruits pour le souper.
On a également pu me retirer mon drain ce jeudi 10, puisqu'il n'y avait que du rinçage qui en sortait.

perf bras droit.JPG
La perfusion qu'on m'avait installée au brat droit aux urgences à mon arrivée n'était plus efficace

pansement perf droit.JPG
On l'a donc retirée

perf bras gauche.JPG
Et on l'a installée au bras gauche

Le vendredi 11 septembre, mon petit-déjeuner se composait de tartines de pain blanc et de confiture light et je buvais du thé.
Ma voisine de chambre se préparait pour sortir.
L'infirmière est venue me retirer ma perfusion et m'a annoncé que je pourrais sortir également.
Ce jour-là, je m'étais levée tôt, vers 6h, et j'avais réussi à prendre ma douche toute seule. J'étais toute contente et fière de me remettre si rapidement de cette opération.
Mon niveau de douleur était passé à 0,5/10, je n'avais plus besoin d'antidouleurs depuis la veille déjà. Je le sentais juste un peu quand je changeais de position, ce qui est normal.

J'ai 4 plaies à l'abdomen, dont celle du drain qui n'a pas été suturée. Les 3 autres sont dues à la laparoscopie utilisée lors de l'intervention de cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire). La laparoscopie consiste à faire des petits trous pour y introduire une caméra ou endoscope, afin d'aider le chirurgien dans son oeuvre.

vue depuis chambre file covid.JPG
Vue depuis la chambre d'hôpital, on peut y distinguer une file de personnes qui attendent de subir le test Covid

Vers 11h30-12h ce vendredi 11 septembre, le chirurgien et une nutritionniste sont passés nous remettre les documents de sortie et les consignes post-opératoires, dont un régime pauvre en graisses pour moi, à appliquer pendant 1 mois, avant de reprendre progressivement une alimentation plus "normale", pour laisser le temps à mon organisme de se réorganiser en tenant compte de l'absence de la vésicule et de la bile qu'elle produisait. C'est surtout le foie qui va devoir compenser et je dois donc en prendre grand soin.

Les traitements post-opératoires (piqûre et pansements, antibiotiques en comprimés) doivent être appliqués pendant 10 jours après la sortie, le régime alimentaire 1 mois strict et l'exercice physique (sport en général) m'est interdit pendant 6 semaines, je ne peux pas porter de choses plus lourdes qu'un pain ou qu'une brique de lait d'1L. Je dois garder mes bas de contention pendant 2 semaines et je dois bouger un minimum pour me rétablir plus vite et éviter que des problèmes liés à la sédentarité n'apparaissent.

On est presque au bout des fameux 10 jours et tout se passe bien. Je bouge déjà pas mal, parce que je ne suis pas du genre à rester assise toute la journée. De plus, nous allons déménager mi- ou fin octobre et il est temps d'avancer dans les mises en cartons et dans le tri.

Voilà donc une aventure qui se finit bien, mais je ne pourrais pas terminer cet article, déjà assez long, sans remercier le personnel hospitalier dans son ensemble, qui fait un super boulot, malgré la surcharge de travail, le personnel réduit et des patients pas toujours facile à gérer. Je leur tire mon chapeau, vraiment ! Grand merci à eux pour leurs bons soins et leur mental hyper-résistant !

Merci de m'avoir lue,
à bientôt,

Florence

Source photos : mes propres clichés et images Qwant autorisées
Source infos : moi et Wikipédia

Sort:  

Félicitations ! Cet article a été retenu pour figurer dans les curations de La ruche. N'hésitez pas à venir nous rejoindre sur notre groupe communautaire : https://peakd.com/c/hive-196396/created. En outre, pensez à vous inscrire pour pouvoir profiter de notre fanbase !

Ah que ça me rappelle des souvenirs tout ça Florence ... ce fut exactement pareil pour moi, tu as vraiment bien tout décrit. De nombreuses nuits à souffrir, manger de moins en moins et la fameuse nuit ou l'on sait que ça ne passera pas ! Ambulance à 4:00 am ... seuil de douleur à 9/10, qu'on me demandait régulièrement ... etc. Moi, je suis arrivée à l’hôpital avec une pancréatite causée par les calculs à la vésicule. Il a fallu régler ça avant l'opération. L'échographie assez douloureuse ... Merci pour le récit de ton aventure médicale, j'ai bien aimé lire ton histoire agrémentée de quelques photos. À présent nous sommes libérées !!!

Ma sœur a subi, comme toi, la pancréatite, qu'il a fallu soigner avant de retirer la vésicule .. et son corps était trop faible pour s'occuper des 2 problèmes l'un à la suite de l'autre, ils ont dû la faire patienter une semaine entre les 2 pour lui laisser le temps de reprendre des forces.
Heureusement, l'infection ne s'était pas encore étendue jusque-là chez moi. On a pu directement aller to the point ;)
Je me remets très vite, je suis juste un peu + fatiguée, mais je me lève à 8h30 pour prendre un petit-déjeuner, alors q'avant, je me levais à midi, tout en continuant à me coucher vers minuit. Il va falloir que je m'oblige à aller me coucher vers 22h30-23h00.
Comme tu dis, nous sommes à présent libérées !! délivrées !! Haha.
Prends soin de toi, à bientôt.

Your current Rank (111) in the battle Arena of Holybread has granted you an Upvote of 62%


Congratulations @florenceboens!
You raised your level and are now a Minnow!

Do not miss the last post from @hivebuzz:

Hive Power Up Day - Let's grow together!
Update for regular authors