"Ce n'est pas moi qui suis irritable, c'est mon côlon" (cfr Dr F. Mion)

in health •  5 months ago  (edited)


Aujourd’hui les rôles se sont inversés.
J’étais du côté des patients.

Cela fait 4ans que j’étudie la médecine, mais jamais jusqu’à maintenant, je faisais le rapprochement avec mon corps, ce que je ressentais et les maladies que j’étudiais.
Depuis mon adolescence, j'ai toujours eu des gros maux de ventre certains jours de la semaine.
Et après en avoir discuté par hasard avec mon maitre de stage, il m'a examiné et il en est ressorti que j'avais le syndrôme du côlon irritable.
J'en profite alors pour vous expliqué ce qu'est cette affection pas grave mais gênante.
Le syndrome du colon et de l'intestin irritable (SII) est une affection hyper courante ! Jusqu'à 20% de la population (surtout des femmes) se plaint de ce type de trouble fonctionnel intestinal dont seulement 1/3 ira consulter.
Le diagnostic se fait souvent entre 30 et 40ans mais le début des symptômes est plus précoce.

Dans 1 à 2 cas sur 10, le début des symptômes arrive suite à une gastro-entérite (même si cette gastro disparait complètement par la suite).

La définition théorique de cette affection est : "coexistence de douleurs abdominales chroniques (principal symptôme) et troubles du transit (constipation, diarrhée, alternance entre les 2) et éventuellement un ballonnement.
Dans ce cas de pathologie, il y a une altération de la qualité de vie de manière chronique. C'est un problème bénin au sens médical du terme, il n'y a pas d'évolution vers quelque chose de plus grave, MAIS ça peut etre très handicapant pour le patient.
C'est un problème de société malgré le caractère bénin. Le syndrome du colon irritable est un motif très fréquent de consultations, répercussions économiques importantes (absentéisme, examens complémentaires, médicaments), etc.

La physiopathologie
Les causes principales de cette affection sont au nombre de 3.

  1. perturbation de la motricité intestinale (entre les périodes de digestion et après un repas)
  2. troubles de la sensibilité viscérale : les distensions et contractions physiologiques normales sont perçues gênantes et douloureuses.
  3. le tout favorisé par :
    • un état inflammatoire intestinal mineur
    • des facteurs endoluminaux (flore bactérienne et nutriments)
    • des facteurs psychologiques modulant l'expression clinique (anxiété, stress, dépression, ..)

Suite à l'état de ce côlon avec ce syndrome, certains aliments riches en FODMAP (voir plus bas) seront moins facilement digérés. Les fibres et les résidus non digérés restent donc dans la lumière de l'intestin. Les éléments non-digérés vont activer des phénomènes osmotiques et donc un appel d'eau dans l'intestin, ce qui cause la diarrhée. Une fois que le bolus alimentaire arrive dans le colon, les bactéries qui s'y trouvent utilisent ces résidus pour faire une fermentation. La fermentation par les bactéries libère des gaz et provoque ainsi le ballonnement et le gonflement du ventre.

Les symptômes
La douleur est le maitre mot ! Elle doit être chronique, et durer plus de 3mois. C'est une douleur de type spasme, le plus souvent localisée dans le bas ventre à droite et/ou à gauche, ou encore dans le haut du ventre.
Souvent la douleur survient après un repas et augmente au-fur-et-à-mesure de la journée. Ces douleurs disparaissent la nuit heureusement !
L'évolution est intermittente par crises (quelques heures à quelques jours) :

  • soulagée par l'émission de gaz et/ou de selles
  • augmentée par le stress et l'anxiété
  • calmée par les périodes de repos, les vacances.

Le ballonnement abdominal n'est pas toujours simple à distinguer de la douleur. C'est généralement une gène qui va crescendo durant la journée.
Les troubles du transit, comme je vous le disais plus haut, sont caractérisés par des phénomènes de constipations, diarrhées et des alternances entre les 2.

Le diagnostic

Le diagnostic est basé sur l'anamnèse et l'examen clinique. Lors de la consultation et de l'anamnèse, le médecin vérifie qu'il n'y a pas de signes qui pourraient orienter vers un autre diagnsotic (fièvre, anémie, perte de poids, sang dans les selles,... )
Il est parfois possible d'observer la "corde colique", les segments du colon qui sont douloureux à la palpation.
Pour rappel les signes particulièrement évocateur de cette affection

  • intensité des symptomes
  • ancienneté des symptômes
  • influence du stress ou des événements sociaux et affectifs

Il n'y a pas d'examens complémentaires à réaliser si la présentation clinique est classique.

Le traitement
Le but du traitement est d'améliorer la qualité de vie du patient.
Les personnes atteintes ne veulent pas nécessairement des médicaments, souvent ils veulent surtout qu'on leur explique ce qu'il se passe. Le médecin devra donc rassurer et expliquer l'origine des symptômes.

Il est souvent conseillé d'adopter un régime FODMAP :
F = fermentescibles
O = Oligosaccharides
D = dissacharides (lactose)
M = monossacharides (fructose en excès)
A = and , et
P = polyols
Ce type de régime, diminue les substances fermentescibles, ce régime a montré son efficacité dans le syndrome du côlon irritable, mais c'est TRES TRES restrictif ! je vous mets ci-dessous la liste des aliments à éviter, c'est tout simplement presque impossible à suivre à la lettre (en tout cas, pour moi j'ai pris peur en voyant cette liste) !

On conseille alors d'arrêter un maximum de ces aliments pendant une période et d'ensuite les réintroduire progressivement dans l'alimentation.
(note : un régime sans gluten, de par son caractère restrictif, pourra améliorer les symptômes même si ça n'a rien à voir avec le gluten car il y a une élimination de plein d'aliments divers).

Parfois des traitements médicamenteux sont quand même prescrits. Comme des antispasmodiques, des antidépresseurs (à faible dose, juste pour modifier l'excitabilité des neurones de l'intestin). Les traitements médicamenteux modifient considérablement la qualité de vie des patients.
Dans mon cas, je suis sous traitement pendant au moins 1 mois avec ds antispasmodiques. Ce n'est pas révolutionnaire, je sens que parfois j'ai une gêne, mais franchement la douleur n'a plus rien à voir par rapport à il y a quelques semaines. Cela fait du bien de ne plus sentir son ventre tous les jours, un réel soulagement !

De toute façon la meilleure option thérapeutique reste d'être à l'écoute de son patient, et d'aider le patient à comprendre l'origine de ses symptômes.

J'espère que cela pourra peut-être aider certaines personnes. Mais n'oubliez pas qu'il est toujours préférable de consulter un médecin ;)

Pour les plus curieux :
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1046/j.1365-2036.1997.84256000.x
https://www.bmj.com/content/304/6819/87.abstract
https://link.springer.com/article/10.1007/BF01395503
https://www.gastrojournal.org/article/0016-5085(91)90717-Y/abstract
https://jamanetwork.com/journals/jama/article-abstract/2174034
https://hopitalmontfort.com/sites/default/files/PDF/alimentationfodmap_j.lecuyer.pdf
https://hopitalmontfort.com/sites/default/files/PDF/alimentationfodmap_j.lecuyer.pdf

https://www.mc.be/maladies-et-traitements/liste-alphabetique/syndrome-colon-irritable

sources images :
https://fr.dreamstime.com/illustration-vecteur-syndrome-du-côlon-irritable-graphique-médical-marqué-maladie-plan-problème-d-estomac-qui-cause-image154246493
https://livre.fnac.com/a13173547/Francois-Mion-Le-syndrome-de-l-intestin-irritable
https://hopitalmontfort.com/sites/default/files/PDF/alimentationfodmap_j.lecuyer.pdf
https://medicusgallery.com/collections/wall-art/products/intestin-anatomie-ii-floral

kiss

D.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Congratulations @debo-medstudent! You have completed the following achievement on the Steem blockchain and have been rewarded with new badge(s) :

You distributed more than 400 upvotes. Your next target is to reach 500 upvotes.

You can view your badges on your Steem Board and compare to others on the Steem Ranking
If you no longer want to receive notifications, reply to this comment with the word STOP

To support your work, I also upvoted your post!

Vote for @Steemitboard as a witness to get one more award and increased upvotes!


This post has been voted on by the SteemSTEM curation team and voting trail. It is elligible for support from @curie and @minnowbooster.

If you appreciate the work we are doing, then consider supporting our witness @stem.witness. Additional witness support to the curie witness would be appreciated as well.

For additional information please join us on the SteemSTEM discord and to get to know the rest of the community!

Please consider using the steemstem.io app and/or including @steemstem in the list of beneficiaries of this post. This could yield a stronger support from SteemSTEM.