Et si les insectes venaient à disparaître de notre Terre ?steemCreated with Sketch.

in francostem •  8 days ago 

image.png
Préservons les insectes, notre avenir peut en dépendre !

Le nombre d'humains présents sur Terre ne cesse de croître puisque, aujourd'hui, nous sommes d'ores et déjà 7,7 milliards ... et cela ne cesse d'évoluer à la hausse quotidiennement !

Un gros défi se pose donc à nous pour savoir comment nourrir la totalité de l'humanité tout en sachant que les rendements agricoles puisés de la terre risquent de se voir confronter à une limite qui deviendra de plus en plus difficile à franchir.

Il y a donc un besoin urgent de trouver de nouvelles sources de protéines. L'une des portes de sorties le plus souvent avancée est celle des insectes.
Ces derniers présentent le notable avantage d'être riches en protéines et pauvres en graisse. La solution idéale pour réduire le problème de la faim dans le monde ? Pas sûr.

De nombreux insectes en voie de disparition

De plus en plus d'études tirent la sonnette d'alarme pour signifier le déclin du nombre d'insectes. Il semblerait même qu'un tiers de toutes les espèces d'insectes dans le monde est en régression 😥 😫.
L'on connaît tous la situation des abeilles, ce n'est, hélas, pas un cas isolé. Les papillons, les fourmis, les guêpes, les frelons, les scarabées, les hannetons, les libellules, ... et de nombreux autres, sont également concernés. Bref, vous l'avez compris : la situation est grave !

Depuis plusieurs décennies, le monde des insectes se paupérise. Je suis certain que vous l'avez déjà constaté par vous même lorsque vous partez en voiture en vacances l'été. Naguère le pare-brise et les phares étaient recouverts d'insectes venus s'écraser contre. Aujourd'hui, le phénomène est nettement moins marqué !

image.png

Pourquoi ce phénomène de disparition ?

Comme souvent, ce n'est pas une cause qu'il convient de rechercher mais un faisceau de situations ... dont l'homme est à l'origine.

Les pesticides néonicotinoïdes : ces pesticides sont utilisés pour protéger les cultures des insectes. Cela part d'un sentiment louable mais ces produits se propagent dans toute la plante, des racines ... jusqu'aux fleurs, dont les insectes ingèrent le pollen et s'empoisonnent. De plus, ces néonicotinoïdes se déversent sur les sols et polluent les cours d'eau. Inutile de vous faire un dessin quant au conséquences possibles.

L'agriculture intensive, L'urbanisation, La déforestation : conduisent tous à détruire les lieux d'occupations et d'habitats des insectes.

La monoculture : la suppression de la rotation des cultures amplifie le process de disparition des insectes qui ne trouvent plus leur compte et réduit la biodiversité.

Le réchauffement climatique : entraîne une modification des aires de répartition des insectes.

↪ ...

Quelles pourraient être les conséquences ?

Je pense que l'on prendrait alors conscience que la Création a mis sur Terre des choses et des êtres utiles ... en espérant qu'il ne soit pas trop tard.
La disparition à grande échelle des insectes pourrait faire émerger les "inconvénients" suivants :

↪ La moindre pollinisation aboutira à rendre le prix des fruits inabordable dans la mesure où ils seront de plus en plus rares. Les classes les moins aisées devront se priver tant des fruits que des légumes. Fini les "5 fruits et légumes par jour !"

↪ Difficulté, pour la race humaine, à survivre sans apport en vitamines artificielles.

↪ Les dépouilles animales resteront plus longtemps sur place dans la mesure où les insectes ne participeront plus autant à les décomposer.

↪ La terre est fertilisée et aérée par les insectes des sols, ce qui, par la même occasion, prévient ou atténue les inondations par absorptions des eaux pluviales. Préparons-nous à connaître de nombreuses catastrophes !

↪ La chaîne alimentaire manquera d'un maillon car les insectes constituent les repas des oiseaux, grenouilles et autres. Qui eux-mêmes sont les repas de ....

↪ ...

image.png

Chaque jour, davantage d'êtres humains peuplent la planète Bleue. Les nourrir tous devient un véritable défi, un peu plus complexe au fur et à mesure de l'écoulement du temps, car la Terre n'est pas extensible et les rendements obtenus ne pourront croître indéfiniment.
La solution est peut-être dans les insectes tant, grâce à leur travail (pollinisation, fertilisation, ...) qu'à la possibilité de les convertir en nourriture.
Il nous faut donc, à tout prix, les sauvegarder et des solutions existent (élargir la biodiversité dans les champs, créer davantage de biotopes, arrêter l'utilisation des pesticides, avoir une urbanisation raisonnée, ...).
Il est grand temps de se retrousser les manches et de se mettre au travail avant que la situation ne soit devenue irréversible !

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
Sort Order:  

Très bon article de sensibilisation et qui met en avant le rôle essentiel des insectes sur notre environnement ! Upvoté à 100% !



This post has been voted on by the SteemSTEM curation team and voting trail. It is elligible for support from @curie and @minnowbooster.

If you appreciate the work we are doing, then consider supporting our witness @stem.witness. Additional witness support to the curie witness would be appreciated as well.

For additional information please join us on the SteemSTEM discord and to get to know the rest of the community!

Please consider using the steemstem.io app and/or including @steemstem in the list of beneficiaries of this post. This could yield a stronger support from SteemSTEM.

  ·  8 days ago (edited)

Un très bel article de sensibilisation @iptrucs :)
Une situation préoccupante concernant le déclin des insectes ,tout particulièrement celui des abeilles. J'ai été étonnée de l'étendu des impacts lorsque j'ai lu à ce sujet. C'est important d'en parler.
Une belle journée à toi :)

Posted using Partiko iOS

Merci @ancolie j'ai toujours plaisir à lire tes retours. Finalement on commence à faire partie des anciens de Steem ;) Bonne journée également à toi... et je suis tes photos sur Creary.

En effet ;)
On est de nature persévérants dans l'adversité sans doute ...
De mon côté, j'ai toutefois un peu moins la motivation pour les longs articles.
Je me suis découvert une vrai passion pour la photo.
Je continue d'apprécier tes posts tout en diversité.
À bientôt @iptrucs :)