👶 Notre combat pour avoir un bébé #11 👶

in #francostem2 years ago

image.png

Source Pixabay
image.png

Elle me demanda tout de suite de lui en dire plus, quand nos amoureux respectifs nous rappelèrent à la dure réalité du restaurant et à nos occupations respectives.
Elle me fit promettre de très rapidement tout lui expliquer en détails.
Je ressentis alors une sensation extrêmement agréable avec un mélange de soulagement, d'espoir et d'immense joie.
« Promis, juré, craché ! dès que tu es disponible Nelly, ce sera avec plaisir. »

Les quinze jours de formation arrivaient à leur terme, après avoir tout transmis pendant une semaine je les avais observé fonctionner la semaine suivante. J'étais rassurée professionnellement mais triste à l'idée de ne plus voir Nelly quotidiennement. J'avais aussi la crainte que le fait de ne plus me voir allait lui faire oublier « sa promesse », que son conjoint ne soit pas d'accord... bref une fois de plus mon cerveau était en ébullition avec des tas de questions en suspens et un amoncellement de peurs.

MARS 2012

Nous avions enfin trouvé un créneau sur une après-midi où nous allions pouvoir discuter de tous le tenants et aboutissants du don d'ovocytes.
Elle m'écouta attentivement sans jamais m'interrompre et je m’efforçai de décrypter à chaque fin de phrase, les expressions de son visage.
Elle paraissait rester enthousiaste et je ne décelais aucun peur dans son regard, juste une immense gentillesse qui finit de me mettre à l'aise et me permit de tout expliquer sans me mettre à pleurer ou même sangloter, j'étais vraiment à l'aise.

C'était la première partie réellement concrète du combat et je ne devais pas faillir.
Il me fallut au moins trente minutes pour tout expliquer en entrant vraiment dans les moindre détails pour être sure qu'ils prennent leur décision en toute connaissance de cause.
Après tout juste une minute alors que mes yeux étaient pendus à sa bouche,
« Bon, je crois que tu as trouvé ta donneuse ! Bien sur que je suis d'accord même si nous nous connaissons depuis peu de temps avec ma petite fille de six mois je ne peux qu'imaginer l'enfer que tu vis et si j'ai le pouvoir d'écourter cet enfer, en te donnant quelques cellules, c'est évidemment oui.
— Nelly, je suis extrêmement touchée par ton geste, ton don et c'est vrai que comme tu le dis, je suis une "inconnue" pour toi et tu n'hésites pas...

Ce moment est vraiment chargée d'émotions et quoi qu'il arrive je n'oublierai jamais cet après-midi.

Elle me précisa, malheureusement qu'il y avait un hic car son conjoint, catholique pratiquant n'était pas forcément d'accord. Il tenait un discours presque intégriste soutenant que si Dieu avait décidé que, il ne fallait pas aller contre.
Je ne l'aimais déjà pas beaucoup mais alors là...
Elle me demanda de ne pas m'inquiéter même si c'était plus facile à dire qu'à faire, et m'assura qu'elle allait le faire changer d'avis.
Nous décidâmes d’attendre le couché de soleil et après avoir profité de ce magnifique spectacle au bord d'une somptueuse plage, avant de nous laisser.

Je suis impatiente de rentrer et j'ai envie de tout raconter à mon mari afin de savoir ce qu'il en pense car je suis partagée dans une ambivalence de sentiments et je me sens comme une funambule qui avance, hésitante, tétanisée par la peur de tomber.

image.png

Source Pixabay
Nous n'avions pas dormi de la nuit, pris par la discussion sur Nelly, tout une tas de questions se bousculaient et mon mari commençait à évoquer de plus en plus l'adoption.

J'avais beau lui expliquer que même si je trouvais cette éventualité magnifique, c'était au dessus de mes forces, il insistait. Je n'avais déjà pas fait le deuil d'un enfant qui me ressemblerait "génétiquement", la PMA me demandait beaucoup d'énergie, de courage, de patiente et il m'était impossible de gérer en parallèle une demande d'adoption.

image.png

« Donc, on est d'accord, j'appelle la PMA pour lui indiquer que nous avons trouvé une donneuse et je vois ce qu'elle me dit ?
— Christel, cela va dix fois que tu me demandes depuis ce matin.
— Oui, c'est bon, je sais, je ne suis pas encore folle. Nous n'avons pas dormi, je suis épuisée, j'ai mal à la tête, j'ai besoin d'être rassurée, tu peux comprendre ?!? Et puis peut être que j'ai besoin d'être convaincue car je ne suis pas sure que nous fassions le bon choix, bon on verra bien.
— Allez, excuse-moi, essaie de rester positive et optimiste, c'est la bonne solution. »

Mon mari parti travailler et je devais appeler la PMA pour leur indiquer les coordonnées de notre donneuse. J'avais conscience que c'était un peu prématuré car il manquait un point essentiel, l'accord du compagnon de Nelly mais j'étais désormais convaincue qu'elle réussirait à être force de persuasion.
J'avais un besoin viscéral que les choses avancent, je voulais au moins essayer, quitte à échouer mais il fallait que cela bouge que le premier transfert d'ovocytes soit programmé, que je commence les stimulations.

J'avais l'impression que cette situation ébranlait de plus en plus notre couple et que malgré le fait qu'il soit solide, il n'allait peut-être pas résister à ces années de difficultés.
Il n'est pas facile de traverser des épreuves qui bouleversent les fondements même du couple et la sexualité en fait bien évidemment partie. Tous nos moments intimes ont été rythmé pendant fort longtemps sur mes ovulations.

Euh, et la libido la dedans ?

Pas de place pour cela, les jours étaient décidés à l'avance et il ne fallait surtout pas rater une "opportunité", pas trop souvent non plus afin de ne pas trop bousculer les spermatozoïdes de monsieur car à quarante cinq ans l'andropause allait peut-être pointer le bout de son nez.
Oui, oui, vous avez bien lu, l'andropause bien moi connu que chez la femme, c'est la "version masculine" de la ménopause et là cela aurait été la catastrophe.
Une aberration de plus en France était l'interdiction de PMA pour les couples atteints chacun de stérilité, en clair l'interdiction du double don - spermatozoïdes + ovocytes et il fallait donc prendre grand soin de ses "zozos".
C'est ainsi que je l'avais obligé à porter des slips plutôt que des caleçons 😂, à ingérer tout un tas de décoctions plus ignobles les unes que les autres et surtout, ma plus grande attente était qu'il arrête le restaurant et son activité de pizzaïolo car il est scientifiquement prouvé que les spermatozoïdes détestent la chaleur et la température de son poste de travail devant un four à 230 degrés devenait insupportable.

Allez, go, c'est parti, prends ton courage à deux mains et appelle la PMA, il faut aussi que tu cherpches un acupuncteur et un ostéopathe !

« PMA Conception bonjour,
— Bonjour, Christel M., j'aurais souhaité au Dr X ou aux sages femmes si elle n'est pas disponible.
— Je vous passe les sages femmes, le médecin est en réunion.
— Ok, merci.
— Bureau des sages femmes.
— Oui bonjour, Christel M. à l'appareil je voulais parler à la gynécologue mais on m'a dit qu'elle était en réunion. Je voulais vous parler de ma donneuse, on peut voir ça ensemble ?
— Bien sur, un instant je prends votre dossier et je vous reprends. »

Il va falloir patienter pour la suite, en espérant que cela vous a plu, amené à la réflexion et surtout permis d’en savoir plus sur la PMA avec don d’ovocytes.

Prenez soin de vous !
Christel

image.png

Pour aller plus loin :

Sort:  

Congratulations @corsica! You have completed the following achievement on the Steem blockchain and have been rewarded with new badge(s) :

You received more than 8000 upvotes. Your next target is to reach 9000 upvotes.

You can view your badges on your Steem Board and compare to others on the Steem Ranking
If you no longer want to receive notifications, reply to this comment with the word STOP

You can upvote this notification to help all Steem users. Learn how here!

Ce post a été supporté par notre initiative de curation francophone @fr-stars.
Rendez-vous sur notre serveur Discord pour plus d'informations

Un très bon témoignage que nous avons apprécié de lire ! Upvoté à 100% !

Hihi! Tu fais durer le plaisir!

Hehe c la recette du succès mais je suis en bonne voie pour la fin de l'année.

Il te reste 3 mois! :D

Quelle aventure humainement éprouvante à plusieurs niveaux ! :/
Intéressant de lire le récit de quelqu’un qui l’a vécu personnellement.
À bientôt pour la suite @corsica :)

Posted using Partiko iOS

Coucou @ancolie,
Merci pour ton commentaire.

Intéressant de lire le récit de quelqu'un qui a vécu personnellement.

C'est exactement pour cela que je me suis décidée à écrire. On se sent tellement "seuls" dans ces moments que je pense que lire des témoignages peut aider.
J'hésite d'ailleurs à écrire un e book pour faire partager à plus de monde et je trouve que si cela pouvait aider ne serait ce qu'un couple ce serait déjà fantastique même si on fond de moi je souhaiterais qu'évidemment personne n'en aie jamais besoin !
A bientôt.
Christel

On se replonge dans le tourbillon comme à chaque fois et soudain la fin de l'épisode !!! Le suspense est là... Vivement la suite !!!
Merci 😉

Posted using Partiko Android

Coucou @chrisparis,
Encore une fois merci pour ton commentaire. Tu as vu je suis allée vite cette fois-ci ! et le suivant est déjà en cours. Je suis obligée, j'ai dit chiche à @lemouth.
image.png

Et oui :D


This post has been voted on by the SteemSTEM curation team and voting trail.

If you appreciate the work we are doing, then consider supporting our witness stem.witness!

For additional information please join us on the SteemSTEM discord and to get to know the rest of the community!

Please consider setting @steemstem as a beneficiary to your post to get a stronger support.

Please consider using the steemstem.io app to get a stronger support.

Bonjour @malesi,
Je vous parle en français puisque si vous avez downvoté mon post c'est que vous avez pu le comprendre. J'ai regardé votre compte, vous ne faites que downvoter. Vous avez bien compris le principe de Steemit ? Vous n'aimez réellement aucun article ??? On peut donc se demander pourquoi perdre votre temps à rester ici, si rien ne vous plait, non ? Peut être mieux utiliser votre temps que de le passer à downvoter tout le monde.
Voilà, avez-vous compris ? si c'est le cas peut-être que j'attends un downvote non ?
Bonne journée à vous.
Christel