Et si les grenouilles venaient à disparaître ?

in #fr3 years ago

image.png
Elles sont si jolies les petites grenouilles !

Cette assertion peut paraître étonnante, mais en y regardant de plus près cela pourrait, hélas, devenir une triste réalité.

Pourtant, on les aime bien ces gentilles petites bêtes. Qui, dans sa jeunesse, ne s'est pas amusé à les pêcher avec un fil de laine ou un bout d'étoffe ? Amusant et très divertissant ...
Bon, les esprits chagrins vont aussi me faire remarquer que les Français (mais pas tous, loin s'en faut) adorent aussi les voir dans leur assiette !

Ceci étant, ce n'est pas cela qui fera disparaître les batraciens. Le danger qui les guette s'appelle (accrochez-vous) : Batrachochytrium dendrobatidis.
Petite doléance : Messieurs les savants, si vous pouviez choisir des noms plus simples et ne pas étaler votre savoir du latin, ... ce serait parfait ! 😉

Une catastrophe écologique d'envergure mondiale !

La Batrachochytrium dendrobatidis (ou Bd) est en réalité une espèce de champignon aquatique d'origine asiatique et qui n'est, ni plus ni moins, que le plus grand serial-killer actuel. Ses proies privilégiées sont les pauvres grenouilles de tous les continents.

Les ravages opérés sont énormes : 6,5 % de la population mondiale d'amphibiens (grenouilles, salamandres, tritons, ...) a été touchée, 90 espèces se sont déjà définitivement éteintes, et 124 autres ont perdu, quant à elles, 90% de leurs représentants !

image.png
Même les salamandres sont touchées par Batrachochytrium dendrobatidis

Cette bactérie tueuse décime nos pauvres grenouilles depuis les années 1970 mais son identification n'a été faite, qu'assez récemment, en 1998. Ce mal a été propagé par l'homme (une fois de plus, nous ne sommes pas exempt de toute responsabilité) et favorisé par les échanges liés au commerce international.

Mode opératoire de Batrachochytrium dendrobatidis

Le processus qui conduit à la mort les malheureuses grenouilles est terrible puisque le champignon asiatique s'attaque à la peau qu'il grignotte progressivement. Imaginez que cela arrive à l'être humain !

Ce n'est pas vraiment de la fiction car, phénomène assez étrange, depuis quelques années une maladie similaire atteint l'homme. Mais il s'agit d'une autre bactérie au nom tout aussi barbare Mycobacterium ulcerans. Cette bactérie, mangeuse de chair, engendre des lésions graves, et cette maladie est connue sous le nom d'ulcère de Buruli.

Mais revenons à nos batraciens et à leur peau grignotée. Comme chacun le sait, les batraciens utilisent leur peau afin de respirer. Or, sans cette protection, l'acte de respirer devient impossible et il s'ensuit une mort par attaque cardiaque !

Pour le moment, hélas, les scientifiques qui se sont saisis de ce problème n'ont pas trouvé de solution pour éradiquer cette catastrophe ... Dommage !

Sort:  


This post has been voted on by the SteemSTEM curation team and voting trail. It is elligible for support from @curie.

If you appreciate the work we are doing, then consider supporting our witness stem.witness. Additional witness support to the curie witness would be appreciated as well.

For additional information please join us on the SteemSTEM discord and to get to know the rest of the community!

Ce post a été supporté par notre initiative de curation francophone @fr-stars.
Rendez-vous sur notre serveur Discord pour plus d'informations

Je ne savais pas cela. Ce qui fait aussi froid dans le dos sont les potentielles consequences sur le reste de l'ecosysteme. Aurais-tu des infos la-dessus?