Le Mémorial pour la Paix à Caen (partie 1)

in #fr9 months ago

J'ai profité d'un court séjour en Normandie ce week-end pour faire une détour par Caen et visiter un lieu incontournable de la région pour celui qui s'intéresse à l'histoire de la seconde guerre mondiale : le Mémorial pour la Paix.

D'emblée, la bâtiment bâti au-dessus du bunker de Richter général allemand de la Wehrmacht, impressionne par sa carrure et sa solennité. Ce lieu n'a rien d'un Disneyland de la seconde guerre mondiale mais c'est un lieu de mémoire.


IMG_20211026_131459.jpg

Le musée se présente sous la forme d'un parcours chronologique expliquant les origines de la 2ème guerre mondiale depuis le catastrophique traité de Versailles de 1919 rendant l'Allemagne responsable de la 1ère guerre mondiale et dont les conséquences fourniront le terreau nécessaire à la croissance du Nationalisme allemand et à l'élection de Hitler.

Le parcours alterne les panneaux explicatifs, les photos, les films et les objets d'époque. La richesse des collections est vraiment impressionnante : cela va des armes en passant par des affiches ou des objets du quotidien du soldat ou du civil.


IMG_20211026_134544.jpg

L'éclairage met très bien en scène cette atmosphère pesante et soupçonneuse qui prévalait avant la guerre : les gouvernements recherchant un ennemi intérieur fantasmé. Cette propagande avait pour objectif de renforcer le sentiment nationaliste de la population à l'égard des allemands.


IMG_20211026_134344.jpg


IMG_20211026_134426.jpg

Bien entendu, cette atmosphère anxiogène était entretenue auprès de la population par certains des objets liés aux souvenirs tragiques de l'utilisation des gaz de combat.

IMG_20211026_134645.jpg

Ici, une combinaison de protection contre les gaz toxiques pour nourrissons

La France ayant été vaincue rapidement lors de la bataille de France en 1940, le musée s'attarde longuement sur les difficultés de la vie quotidienne de la population dans un pays: au nord occupé par l'armée allemande et au sud vivant dans une liberté très relative. L'apparition des laisser-passer a dû être traumatisant pour de nombreuses familles séparées.

IMG_20211026_135833.jpg


IMG_20211026_135838.jpg

Les confiscations et le recensement des biens de la population pouvant servir à l'occupant à de quoi surprendre. Ici, le recensement des bicyclettes.

IMG_20211026_140445.jpg

La propagande gouvernementale vantant les mérites de l'occupant et le présentant comme un protecteur contre le bolchévisme laissse perplexe non ?


IMG_20211026_140400.jpg

Les privations de la population sont très bien expliquée puisque l'effort de guerre une fois l'armée française vaincue se faisait au profit de l'armée allemande : des ersatz remplaçaient certains produits de bases et la population devait faire preuve d'une ingéniosité sans limite pour conserver un minimum de confort de vie alors que de nombreux produits étaient rationnés.


IMG_20211026_140523.jpg


IMG_20211026_140540.jpg

Bien entendu, une partie de la population n'acceptait pas cet état de fait et les actes d'opposition ou de résistance étaient très sévèrement punis.


IMG_20211026_135808.jpg


IMG_20211026_140408.jpg

Fin de la première partie.