Le casse-tête de l'énergie nucléaire ...steemCreated with Sketch.

in appreciator •  14 days ago  (edited)

image.png
Le nucléaire : un sérieux dilemme

Voilà un sujet qui est dans l'air du temps depuis de nombreuses années : doit-on ou non quitter rapidement le nucléaire ?

Bien entendu, après les dernières catastrophes de grande ampleur, à l'instar de Tchernobyl (il y a 34 ans) ou de Fukushima (il y a 9 ans), l'on serait tentés de répondre oui.
Pourtant, dans les faits, l'abandon du nucléaire n'est pas aussi rapide qu'escompté par certains. A cela, il y a forcément des raisons fortes et c'est ce que j'ai cherché à comprendre ... en dehors de tout débat passionné ou polémique.

Les réalités Françaises

Il est à peu près certain que la France imitera son voisin l'Allemagne dans sa démarche de désengagement de l'énergie nucléaire mais cela ne doit pas faire oublier les réalités actuelles :

75 % de l'énergie électrique nationale est nucléaire.
58 réacteurs sont opérationnels dans l'hexagone
↪ La France est le second producteur mondial de cette énergie - 379,1 TWh - (derrière les États-Unis - 804,9 TWh - mais devant la Chine - 247,5 TWh -) --> source EDF.
↪ Énergie propre n'émettant pas de gaz à effet de serre.
220.000 personnes travaillent pour la filière nucléaire (Selon le Conseil National de l'Industrie)
↪ ...

Ces quelques réalités suffisent à comprendre pourquoi l'on ne peut pas détricoter, aussi facilement que cela, ce qui a été élaboré depuis les années 1970 et dont la finalité était de faire de la France une puissance énergétique.
Les plus anciens se souviennent très certainement des 2 chocs pétroliers (celui de 1973 puis celui de 1979) ... qui ont été à l'origine de notre orientation vers le nucléaire.

Les freins à la sortie rapide du nucléaire

L'Accord de Paris sur le climat (signé en 2016), dans son article 2, fait référence au désinvestissement des énergies fossiles tout en appelant à favoriser les énergies renouvelables.

Facile à dire mais bien difficile à mettre en œuvre. Pour preuve, voici quelques freins :

↪ Le coût de l'opération. En 2017, l'Institut Montaigne avait estimé cela à 217 milliards d'Euros (incluant notamment l'indemnisation globale à EDF) ! Cette opération est hyper délicate car elle suppose également de devoir gérer les déchets et la fermeture des différentes centrales.
Même si l'on peut ergoter sur le montant réel de cette facture, il n'en reste pas moins vrai qu'elle sera astronomique.

↪ La loi de 2015 sur la transition énergétique prévoit d'avoir, à horizon 2030, 32% de la consommation finale en énergies renouvelables. Mais les énergies renouvelables (issues du Soleil, du vent, de l'eau, de la chaleur terrestre, de la biomasse, ...) sont-elles à même de monter aussi rapidement en puissance pour remplacer le nucléaire ? (il n'est que de voir les difficultés que rencontre l'éolien pour s'implanter).

↪Transformer du jour au lendemain l'énergie nucléaire en énergie verte ne se fait pas d'un simple coup de baguette magique. En outre, certaines voix s'élèvent pour clamer que non seulement la production de ces nouvelles énergies n'est pas suffisante mais qu'elles ne sont pas aussi propres que le monde a tendance à le penser.
Pour l'éolien et le solaire leur fonctionnement est décarboné, mais pas forcément leurs composants, leur installation, leur maintenance et leur démantèlement... sans parler de leur dépendance aux métaux rares.

↪Se pose également l'épineuse question du devenir de l'ensemble des collaborateurs de la filière nucléaire.

↪ A ce jour la France est quasiment indépendante au niveau énergétique grâce au nucléaire. Les énergies de substitution lui donneront-elles toujours ce statut enviable et nécessaire ?

↪ ...

image.png

Pour les différentes causes exposées ci-dessus, la transition énergétique est tout à fait souhaitable mais pas forcément urgente. Il faut laisser le temps aux énergies renouvelables de monter en puissance tout en diminuant, dans les mêmes proportions, l'apport du nucléaire.
Ce faisant, la période de transition permettra au progrès et aux innovations technologiques d'émerger ou de se peaufiner afin d'assurer un changement en douceur.

Pour en savoir plus et/ou mes sources :

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!